Déterminez votre poids idéal (IMC)

Tableau de l'IMC

Diverses études montrent que la plupart des Françaises souhaitent perdre 3 ou 4 kilos, et vous en faites sans doute partie … Sommes ­nous toutes réellement en surpoids ? Certes non, mais chacune a sa propre représentation du poids idéal à atteindre, même en étant parfaitement dans la norme acceptable.
Comment savoir si votre poids est « idéal » ou plutôt compris dans la fourchette de poids « normal » ? La formule est très simple : divi­sez votre poids (en kilos) par votre taille (en mètre) au carré. Vous obtenez votre IMC (indice de masse corporelle) ou BMI (body mass index). Il doit être compris entre 19 et 24. Au-dessus de 25, vous êtes en surpoids ; au-dessus de 30, vous êtes considérée comme obèse. Par exemple, vous mesurez 1,66 m et vous pesez 65 kg, votre IMC est de: 65 7 (1,66 x 1,66), soit 65 7 2,75 = 23,6
Votre poids est donc satisfaisant. Cela ne vous empêche pas de vou­loir perdre quelques kilos, à condition de ne pas descendre sous la limite inférieure de la fourchette (54 kg environ pour 1,66 m).
À l’inverse, une femme de 1,66 m qui pèse 68 kg n’est pas consi­dérée en surpoids (1 MC= 24, 7). Si elle ne souhaite pas maigrir, elle peut parfaitement rester à ce poids.

tableau-imc

Comme vous le voyez, la fourchette de poids « normal » pour une même taille est large (ici, de 54 à 68 kg environ … ). Il est donc im­portant de déterminer VOTRE poids idéal, le poids avec lequel vous vous sentez bien, c’est-à-dire votre poids« personnel ».
Comment le déterminer? Si vous avez eu pendant plusieurs années un poids stable et qui vous convenait, le problème est simple. Si en revanche votre poids est très fluctuant car vous avez beaucoup de mal à vous stabiliser, vous aurez peut-être du mal à le déterminer. Quelle que soit votre situation, donnez-vous un objectif raisonnable.

Votre poids idéal est un poids :

 

– que vous avez déjà atteint, à l’âge adulte, sans faire un régime de famine;

– que vous avez maintenu pendant plusieurs mois, si possible plu­sieurs années ;

– en harmonie avec votre carrure, votre ossature, votre masse musculaire. Une femme « carrée » et sportive sera toujours plus lourde qu’une femme longiligne sédentaire, mais sa silhouette sera plus fuselée et plus « sèche » ;

qui vous permet d’être en pleine forme, sans fatigue chronique, étourdissements, douleurs musculaires ou état pseudo-dépressif. Si vous avez des enfants, ce peut être le poids d’avant grossesse majoré de 2 ou 3 kilos. Selon votre âge actuel, ce peut être le poids de vos 25 ans, celui de vos 30 ans ou celui de vos 40 ans ; ne cherchez pas à retrouver le poids de 20 ans si vous en avez 50, le résultat vous décevrait sans doute !
Pendant le régime, pesez-vous chaque semaine, c’est suffisant, toujours sur la même balance et de préférence le matin à jeun. Ne faites pas une fixation sur les kilos perdus : surveillez en parallèle les autres indicateurs de votre amaigrissement. Votre taille et vos cuis­ses s’affinent, vous sentez un regain d’énergie, vous dormez mieux et vous digérez plus facilement. .. Ce sont des repères tout aussi importants, et qui n’évoluent pas tous en même temps. Patience !

Tags from the story
,
More from Caroline Delavigne

A table soyez zen!

Repas sur un coin de bureau, entre deux bouchées pour les bébés,...
Read More

1 Comment

  • Il y a une grande différence entre le poids souhaité et le poids idéal. Alors que le poids souhaité peut souvent être mauvais pour la santé, le poids idéal représente combien votre corps a besoin de peser pour fonctionner de manière optimale, Cela jette une lumière nouvelle sur les dernières tendances qui encouragent une perte de poids excessive, ce qui n’est pas nécessairement la meilleure option pour un corps sain.

    Consultez les tableaux ci-dessous et trouvez vos propres caractéristiques pour voir à quel point vous êtes proche de votre poids idéal:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *