Prise de poids : tout est dans la tête !

Régime et mental : perte de poids facile

Une différence de fonctionnement cérébral permettrait d’expliquer pourquoi certaines personnes peuvent maintenir leur poids sur le long-terme après un régime amaigrissant et pourquoi d’autres auront nettement plus de mal !

La perte de poids : un jeu cérébral

Les chercheurs ont montré via une étude que les personnes ayant réussi à perdre du poids et à le maintenir pendant plusieurs années faisaient jouer spontanément les zones cérébrales impliquées dans le contrôle comportemental et visuel lorsqu’on leur montre des images de nourriture par rapport à des individus obèses ou de poids normal.

Les résultats de cette étude laissent penser que les personnes qui arrivent à maintenir une baisse de poids sont celles qui ont su développer ces mécanismes cérébraux.

Maintenir sa ligne

Le maintien de sa ligne

Maintenir un poids correct sur le long terme après un régime peut s’avérer un véritable casse-tête ! Les sujets participant à un programme amaigrissant perdent en général 8 à 10% de leurs poids dans les 6 premiers mois. Ils ne conserveront généralement que les 2/3 de cette baisse de poids au bout d’un an. La plupart des sujets retrouve son poids initial en moins de 5 ans.

Une stimulation par l’image

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont utilisé des techniques d’imagerie (IRM fonctionnelle) permettant d’évaluer l’activité cérébrale des sujets sans nécessiter la moindre intervention chirurgicale, ce qui est toujours plus agréable !

Ont ainsi été étudiés 18 individus de poids normal, 16 individus obèses (IMC supérieur à 30) et 17 personnes ayant perdu au moins 14 kilos tout en ayant conservé le bénéfice de cette perte de poids pendant 3 ans au minimum.

Après 4 heures de jeûne, les auteurs de l’étude ont montré aux sujets des photos d’aliments, y compris d’aliments allégés ou au contraire riches en matières grasses. Ils leur ont également montré des photos neutres (briques, arbres, fleurs…).

Faire un régime quand on veut

Maîtriser sa perte de poids

Fait surprenant, les personnes ayant accompli avec succès un régime quelques années avant faisaient fonctionner tout particulièrement la région frontale supérieure gauche du cerveau ainsi que le centre de la région temporale droite, deux régions impliquées dans le contrôle comportemental et dans la vision lorsqu’on leur a présenté des photos d’aliments.

Il est tout à fait possible que ces réponses cérébrales aient pu leur permettre de résister pendant toutes ces années à la tentation de manger et qu’elles aient ainsi pu jouer sur les mécanismes de régulation de la satiété.

Tags from the story
,
More from Armèle Delassue

Crèmes amincissantes pour le ventre

Il ne faut pas faire l’amalgame entre produit dit « naturel »...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *